in

Au Japon, une entreprise octroie des primes à ses employés pour chaque chat sauvé

Cela  peut paraître bizarre, mais ce fait  devenu une réalité au sein de cette boite asiatique. Nous sommes au Japon, où il existe une entreprise qui autorise les chats à entrer dans ses bureaux, ce n’est pas tout,  la structure en question va jusqu’à payer ses employés pour le sauvetage des félins. Ils aiment les chats et affirment que l’amour des félins est associé à une plus grande productivité et à un niveau de stress plus faible.

Speak about Lebimber

Ferray Corporation, est une société informatique basée à Tokyo. « Les amis des chats », les employés de cette boite ne réfutent pas cette appellation. Tellement ils accordent une grande valeur à leurs amis félins, aussi ils sont encouragés à sauver et à adopter des chats. En fait, l’entreprise a proposé de verser une prime chaque fois qu’un personnel de l’entreprise sauvait un chat. Tous les chatons adoptés par les employés peuvent se promener librement dans le bureau. Ils sont devenus des anti-stress pour les employés.

Speak about Lebimber
Speak about Lebimber

Il y avait alors neuf chats de bureau dans la société à un moment donné, chacun d’eux ayant une personnalité unique. Les employés ont pu constater que la présence de ces chats au bureau avait un impact positif sur la productivité et le moral des personnes. De nombreuses entreprises ont une journée, invité les travailleurs à amener leur animal de compagnie au travail, mais pour cette entreprise, chaque jour était un jour comme les autres. La communication au bureau s’est considérablement améliorée et les chatons aident à créer un environnement d’équipe et à réduire le stress. Des surveillants de chatons cependant, étaient présents pour superviser les réunions et une « prime au chat »  de 45 dollars est offert si quelqu’un secourait un chat dans le besoin. 

Speak about Lebimber

Le bourreau de travail est un problème courant à Tokyo, où les gens bossent pendant de longues heures et n’ont pas le temps de posséder un animal de compagnie. Ajouté aux restrictions imposées dans de nombreux foyers de Tokyo qui rendent difficile la possession d’un chat. Mais le patron de Ferray, Hidenobu Fukuda, avait déclaré qu’ils recherchaient l’amour des félins chez tout nouvel employé. Des entreprises de tout le Japon suivent le mouvement et autorisent leurs employés à amener leurs animaux au travail afin de réduire le stress. Travailler de longues heures peut être stressant, mais la présence d’un félin vous permet de savoir quand il est temps de faire une pause. Les chats contribuent à créer une atmosphère positive. La meilleure partie est de recevoir un bon câlin à la fin d’une longue journée.

Speak about Lebimber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pendant 4 ans, Dora n’a pas cessé de chercher son chat disparu

Votre chat vous considère-t-il comme sa mère ?