in

Chat haletant : Pourquoi cela arrive-t-il et que faire à ce sujet ?

Même si vous aimez les chats, vous savez probablement que les chiens ont tendance à haleter après l’exercice ou lorsqu’ils ont trop chaud.
Ce n’est pas un trait normalement partagé par les félins.

Si vous remarquez que votre chat halète, il est donc important d’évaluer la situation, et d’envisager une visite chez le vétérinaire.

Si l’halètement de votre chat semble inhabituel ou s’il persiste pendant une longue période.

Quand l’halètement du chat est normal

Parfois, le halètement du chat est normal et ne constitue pas une raison de s’inquiéter, surtout si vous savez à quel genre d’activité votre chat était impliqué juste avant.

« L’halètement peut être une réaction normale chez les chats qui ont trop chaud, sont stressés et anxieux, ou après un exercice physique intense », explique le Dr Elizabeth Cottrell.

« Elle devrait se résorber une fois que le chat a eu la possibilité de se calmer et de se reposer. »

Gardez à l’esprit que les chats haletant dans de telles circonstances sont plus rares que les chiens, donc à moins que vous ne soyez sûr de la cause, cela vaut la peine d’en parler à votre vétérinaire.

Signes d’halètement anormal chez les chats

Si votre chat n’est pas stressé, n’a pas trop chaud, ou n’est pas fatigué par un exercice récent et vigoureux, l’halètement peut être le signe d’un problème médical sous-jacent.

« Il a été démontré que l’halètement est associé à une maladie cardiovasculaire sous-jacente, l’halètement étant l’équivalent pour le chat de l’essoufflement », explique le Dr Danel Grimmett.

« Les maladies respiratoires chroniques telles que les maladies bronchiques peuvent provoquer l’halètement d’un chat.

C’est pourquoi, lorsqu’on constate qu’un chat halète, nous recommandons ainsi à son propriétaire de consulter son vétérinaire.

Même chez un jeune chaton, l’halètement peut être le signe de problèmes comme un problème cardiaque congénital sous-jacent ».

Les causes d’un halètement anormal chez le chat

Selon M. Cottrell, il existe un certain nombre de problèmes de santé qui pourraient entraîner l’halètement chez les chats, notamment :

L’asthme :

« Cela peut provoquer des halètements, une respiration sifflante, de la toux et une augmentation du rythme respiratoire », dit-elle.

« L’asthme se produit lorsqu’un chat respire des particules qui stimulent une réaction allergique. » Le traitement de l’asthme chez les chats implique souvent des médicaments appelés corticostéroïdes ou bronchodilatateurs.

Le ver du cœur :

Bien qu’il soit plus souvent associé aux chiens, les chats peuvent attraper le ver du cœur, qui peut causer des difficultés respiratoires.

« Le traitement consiste en des soins de soutien avec des corticostéroïdes, pour réduire l’inflammation et en une oxygénothérapie dans les cas les plus graves », explique M. Cottrell.

Insuffisance cardiaque congestive :

L’accumulation de liquide dans et autour des poumons peut provoquer des respirations profondes et rapides, de la toux et des halètements, explique M. Cottrell.

Le traitement peut consister à :

  • Drainer le liquide autour des poumons
  • Prendre des médicaments pour dilater les vaisseaux sanguins,
  • Éliminer l’excès de liquide, ensuite faire en sorte que le cœur se contracte avec plus de force.

Infection respiratoire :

Comme on peut s’y attendre, les infections respiratoires chez les chats rendent la respiration difficile, ce qui peut provoquer des halètements.

« La cause est généralement virale, mais le développement d’une infection bactérienne secondaire justifierait l’administration d’antibiotiques », explique M. Cottrell.

« Les humidificateurs et la vapeur peuvent aider à détacher le mucus et à faciliter la respiration nasale ».

D’autres affections peuvent également provoquer l’halètement des chats, comme:

  • l’anémie,
  • les traumatismes,
  • les troubles neurologiques,
  • l’hypertrophie abdominale,
  • les douleurs extrêmes.

Quand consulter un vétérinaire sur l’halètement des chats

Comme l’indiquent les problèmes de santé ci-dessus, le fait de haleter chez les chats peut signifier un trouble grave. Selon M. Cottrell, les signes d’une difficulté à respirer chez votre chat comprennent une respiration :

  • A bouche ouverte ou un halètement,
  • Sifflante,
  • Qui semble laborieuse
  • Mais aussi, une augmentation du rythme respiratoire.

Si vous remarquez l’un de ces signes ou si votre chat halète sans faire d’exercice intense ou s’il est anxieux ou a trop chaud, contactez votre vétérinaire.

Quelle que soit la cause de l’halètement de votre chat, M. Grimmett suggère de prendre le téléphone et de contacter votre vétérinaire pour obtenir des conseils sur la nécessité d’une évaluation ou d’un traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelles maladies puis-je attraper de mon chat ?

Chatons à l’épreuve dans votre maison