in

Chatons à l’épreuve dans votre maison

Peut-être avez-vous beaucoup réfléchi à la possibilité de ramener un nouveau chaton à la maison, ou peut-être un doux et affectueux félin vous a-t-il choisi. Quoi qu’il en soit, le jour où vous décidez d’amener votre nouvelle famille à quatre pattes à la maison est sans aucun doute spécial. Et puis la panique s’installe.

Tout à coup, vous réalisez que cette petite créature dépend entièrement de vous pour la garder en sécurité, nourrie, en bonne santé et heureuse. De plus, même à un très jeune âge, les chats sont rapides et agiles. Par où commencer la tâche ardue qui consiste à protéger votre maison contre les chatons ?

Commencez par l’avis d’un expert

La meilleure façon de se mettre en sécurité est de demander conseil à votre vétérinaire. Si vous n’avez pas encore réservé le premier examen de votre chaton auprès d’un vétérinaire, c’est le moment de le faire.

Le vétérinaire vous donnera très probablement un aperçu de ce que vous pouvez attendre de la nature curieuse et exploratrice de votre chaton. Plus vous en saurez à l’avance, moins votre nouveau chaton risque de se blesser en surveillant son nouveau territoire.

L’étiquette, c’est eux

Avant de ramener définitivement votre nouveau chaton à la maison, la prochaine étape à franchir est de le munir d’une pièce d’identité. Lorsqu’il s’habitue à son nouvel environnement, un chaton est plus susceptible d’errer accidentellement à l’extérieur. Il existe plusieurs formes d’identification, des étiquettes d’identification aux micropuces.

Joli poison

Avant de ramener votre nouveau chaton à la maison, jetez un coup d’œil à votre maison. Utilisez-vous des pesticides tels que des répulsifs pour rongeurs ou insectes dans votre maison ? Si c’est le cas, envisagez des alternatives non toxiques. Les chatons peuvent accidentellement ingérer ces poisons et devenir très malades, voire pire.

Il existe également un certain nombre de plantes qui sont toxiques pour les chats, notamment les poinsettias et les lys. Les chatons adorent mâcher des plantes (cela facilite leur digestion).

Détail de la maison

Lorsqu’un chaton est introduit dans un nouvel environnement, la première chose qu’il essaie de faire est de trouver un endroit sûr. Veillez à sécuriser les endroits étroits où votre chaton peut rester coincé ou s’emmêler, tels que les bouches d’aération, les stores de fenêtres et les portes à moustiquaires déchirées.

Séance d’information pour la famille

Vous voulez que toute votre famille cohabite pacifiquement, il est donc important de leur donner à tous une introduction de base sur le comportement de votre chaton. Vous pouvez par exemple laisser votre chaton se cacher tranquillement pendant quelques jours et sortir de lui-même.

Si votre famille comprend de jeunes enfants, faites-leur savoir qu’il n’est pas correct de faire sursauter le chaton lorsqu’il mange. Votre chaton n’appréciera pas cette intrusion et pourrait développer des sentiments de méfiance envers les enfants. N’oubliez pas que les chatons effrayés mordent et griffent.

Maux de ventre

L’un des moyens les plus efficaces de gagner la confiance des chatons est de créer des liens en les nourrissant. Tout comme certaines plantes présentent un risque potentiel pour la santé des chats, il y a aussi des aliments que votre famille devrait s’abstenir de donner au chaton, comme les os cuits, la dinde, tout ce qui contient de l’ail ou des oignons, et le chocolat.

En suivant ces étapes simples sur la protection des chatons, et avec les conseils de votre vétérinaire, votre nouveau chat se sentira chez lui en un rien de temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat haletant : Pourquoi cela arrive-t-il et que faire à ce sujet ?

Comment empêcher les chats de gratter les meubles