in ,

Comment récompenser ou punir son chat ?

Pour la plupart des gens, un chat est un animal extrêmement fier et autonome qu’il est difficile d’éduquer. Or, contrairement aux idées reçues, le chat peut bel est bien être redressé.

Il suffit juste de lui faire comprendre que ce qu’il fait est mal, et s’il y’a lieu, le féliciter, quel que soit son âge. L’essentiel étant  de le faire au bon moment, et de la bonne manière.

Récompenser un chat : la bonne manière de faire

Contrairement au chien, le chat est plus exigeant en matière de compliment.

Si le chien ne demande à être félicité que par des caresses, une voix douce ou par une friandise, le chat demandera une manière de faire plus précise pour qu’il puisse mieux saisir votre satisfaction de son comportement.

Tout d’abord, il est primordial de récompenser le chat quand il le faut. C’est à dire à la seguite d’un bon comportement comme descendre d’une table quand vous le lui demandez, ou encore s’il vient vous voir après que vous l’ayez appelé. Si la récompense ou la félicitation n’arrive ne serait-ce que cinq minutes après l’action en question, le chat n’associera pas l’action qu’il a réalisée avec le cadeau que vous lui faites, et il ne sera pas spécialement motivé à vous obéir la prochaine fois que vous tenterez de lui donner le même ordre.

C’est  dire que le timing est primordial pour autant il ne faut pas négliger la nature du cadeau en question. Globalement, on peut récompenser un chat comme on récompense un chien, c’est à dire avec une caresse, avec la voix ou par une petite friandise, mais avec nos amis félins bien plus que pour les chiens.

c’est surtout la friandise qui fera comprendre leur bonne action.

A ne pas confondre récompense et repas, si vous le récompensez avec les mêmes croquettes ou la même pâtée que ses repas habituels, il pensera à tort qu’il a droit à plus de repas que d’habitude dans la journée, et ainsi le faire réclamer.

Punir un chat : attention de ne pas trop en faire

Chacun sait que les chats, bien qu’ils sachent très bien nous attendrir, peuvent également être de véritables petites pestes,  qui sèment la terreur dans la maison. Il arrive qu’il désobéisse, ses besoins partout, et prend tendance à attaquer. C’est pourquoi il est tout à fait possible d’apprendre à un chat à ne pas faire certaines choses, même si cela demande patience, rigueur, et surtout savoir-faire, car un chat ne se punit pas n’importe comment.

N’usez jamais de la violence pour corriger les chats maladroits. En effet, ces derniers ont une très bonne mémoire et ils s’avèrent très rancuniers. Ainsi, après une punition trop violente, ils pourraient se méfier voire avoir peur de la personne concernée.

Première chose punir le chat au bon moment, c’est à dire juste quand il fait la mauvaise action, et non cinq minutes après, alors qu’il ne comprendrait plus ce qu’il a fait pour mériter ce sort.

Au niveau de la méthode à employer, c’est très simple, il suffira de lui faire peur. Un « non » dit d’une voix forte, en claquant des mains par exemple, sera très efficace.  

Cela fera fuir le chat à coup sûr, et il associera ainsi son action à une sensation désagréable, en l’occurrence, un bruit qui lui aura fait peur.

Soyez juste avec lui s’il est défiant et faites en sorte que la punition soit à la hauteur de la faute commise. Si le chat est un récidiviste, la solution ultime est, elle aussi, toute simple : l’eau. En effet, les chats détestent être mouillés. Il faudra se montrer patient, et surtout, compréhensif envers son comportement, pour agir de la bonne manière selon la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 conseils pour que les chats âgés restent heureux et se sentent jeunes

Leçons de vie que votre chat peut vous apprendre.