in

Comment traiter les griffures de chat

Se faire griffer par un chat peut être très douloureux, les blessures peuvent saigner, piquer, enfler, s’infecter et, dans certains cas, nous rendre malades.

En général, vous pourrez traiter les petites griffures de chat à la maison, mais certaines blessures nécessitent une attention particulières.

Les griffes d’un chat sont généralement plus aiguisées que celles d’un chien,ils peuvent causer un traumatisme important;

Plus le traumatisme est important, plus le risque de gonflement, d’exposition à l’approvisionnement en sang et d’infection est élevé.

Il y a des facteurs à prendre en compte immédiatement après une griffure de chat.

Parmi les éléments à prendre en compte, il y a l’emplacement et la profondeur de la plaie;

Mais aussi, des considérations concernant le chat lui-même, ainsi que des facteurs médicaux concernant la personne qui a été griffée.

Traiter les griffures de chat

Pour traiter les éraflures superficielles, il est raisonnable de laver la plaie avec de l’eau et du savon, explique M. Levy. Professeur en Médecin. « Si la plaie saigne, appliquez une pression avec un tampon de gaze propre et sec », dit-il. « Si le saignement ne s’arrête pas malgré la pression exercée, il faut alors consulter un médecin ».

Les blessures aux mains et aux pieds peuvent être plus sujettes aux infections, avertit M. Levy, et les égratignures au visage ou d’autres endroits du corps peuvent causer des dommages cosmétiques sous forme de cicatrices.

Une éraflure à l’œil nécessite des soins immédiats.

En plus, M. Levy explique que les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou compromis ont un risque d’infection plus élevé.

Vous pouvez appliqué une crème antibiotique en vente libre, par la suite, la plaie doit être recouverte d’un pansement sec et stérile, jusqu’à sa cicatrisation.

Selon M. Levy, les signes d’une plaie infectée comprennent des changements autour du site de la plaie, comme:

  • une augmentation de la rougeur,
  • une augmentation de la chaleur,
  • du gonflement,
  • de la sensibilité,
  • de la douleur au mouvement ou du drainage de pus.

Les signes d’une infection généralisée du corps comprennent :

  • la fièvre,
  • les frissons,
  • les douleurs corporelles,
  • la fatigue et le gonflement des glandes.

L’enflure des glandes (ganglions lymphatiques) qui se développe en une semaine sur une zone du corps qui a été grattée peut être le signe d’une infection bactérienne.

Si un chat inconnu ou sauvage vous griffe, M. Levy recommande d’utiliser le même traitement de premiers secours, mais aussi de faire appel au contrôle des animaux ou à votre service de santé local.

Si l’animal ne peut pas être capturé, votre médecin traitant peut recommander, une série de mesures contre la rage.

Autres risques associés aux griffures de chat

L’un des risques les plus graves associés aux griffures de chat est la maladie de la griffure du chat , également appelée fièvre de la griffure du chat.

« La maladie de la griffure de chat est causée par un type de bactérie appelé Bartonella », décrit le professeur et vétérinaire Mahaney.

Les humains peuvent contracter la maladie de Crohn à partir de la morsure ou de l’égratignure d’un chat infecté par la Bartonella » ou si le chat lèche les blessures d’une personne.

Une fois que la Bartonella a infecté un chat, elle circule donc dans tout le corps via le système sanguin et finit dans la salive, elle peut également être transmise par une morsure.

Les symptômes de la maladie des griffures de chat peuvent se manifester environ 3 à 14 jours après qu’un chat infecté ait mordu ou griffé une personne assez fort pour lui briser la peau.

En plus de présenter des signes d’infection à l’endroit de la plaie, une personne atteinte de la maladie des griffures de chat peut également avoir de la fièvre, en plus de la fatigue et une diminution de l’appétit.

« Chez l’homme, la DLC peut provoquer des douleurs et des rougeurs à l’endroit de l’égratignure, [des bosses autour de la plaie], un gonflement local des ganglions lymphatiques et de la fièvre », explique M. Mahaney.

Pour éviter que les griffures de chat ne se transforment en un problème médical potentiellement grave, voici des mesures simples que vous pouvez adopter :

  • L’utilisation de produits anti-puces,
  • L’utilisation de produits anti-tiques recommandés par les vétérinaires (médicaments topiques ou oraux),
  • De bonnes habitudes d’entretien qui contribueront à réduire les populations de puces, et à diminuer la probabilité de transmission de la bactérie Bartonella :
    • Passer l’aspirateur sur les tapis,
    • Rembourrer et laver la literie tous les sept jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment empêcher les chats de gratter les meubles

Pourquoi les chats sucent-ils les couvertures ? 5 raisons