in

Confinement : Quelques conseils pour ne pas étouffer votre chat !

Finies les longues journées de solitude pour les chats, avec le confinement les félins sont surpris de voir la maison constamment occupée, ce qui naturellement agit sur leur mode de vie quotidien. Certains l’apprécieront d’autres y voient une agression humaine de leur environnement immédiat. Voici donc quelques conseils pour favoriser une bonne cohabitation 

1. Ne pas lui faire des câlins toute la journée

Speak about Lebimber

Essayez de se mettre à sa place : vous avez le privilège habituel de rester seul durant une grande partie de la journée et que tout d’un coup, vous n’avez plus une minute à vous et êtes sollicité de tous les côtés. Normal que vous vous sentez menacés par cet agacement. Pour y remédier, veillez à ce que vous (et vos enfants) n’empiétez  pas trop dans l’espace de vie de votre chat. Ne le dérangez pas surtout quand c’est inutile. En revanche de temps à autres envoyez lui des câlins. Lorsqu’il dort notamment, laissez-le tranquille ! Et s’il s’éloigne de vous, ne lui courez pas après. Cela signifie simplement qu’il a besoin de rester seul. Sans ces moments de répit, votre chat risque de se sentir stressé. Et vous connaissez la suite dans des cas pareils. 

2. Éviter de trop le stimuler

Speak about Lebimber

Avec le confinement, vous avez une belle occasion de passer d’agréables moments avec votre chat. Vous jouez plus avec lui et lui consacrez une bonne partie de votre temps, pour vous divertir vous aussi. Cette situation permet de stimuler autant mentalement que physiquement votre chat ! Toutefois, il faut également penser à la vie d’après confinement. Or, une fois que vous aurez repris vos habitudes et que votre chat se retrouvera à nouveau seul à la maison à s’ennuyer toute la journée, la transition risque d’être particulièrement brutale et difficile à vivre. Pour y faire face, une fois que vous connaîtrez la date de déconfinement, pensez à diminuer jour après jour les temps de jeu avec votre chat, de sorte à le préparer psychologiquement. Vous pouvez également jouer avec lui à une heure bien précise de la journée et continuez de jouer avec lui à la même heure, comme ça même quand vous aurez repris le travail, il pourra aussi retourner à sa vie d’avant sans véritables difficultés. 

3. Anticiper l’hyper attachement

Speak about Lebimber

Peut-être pas autant que les chiens, mais les chats sont aussi, bien attachés à leurs humains, seulement ils le montrent moins. 

Par conséquent, si durant le confinement votre chat est habitué à vous réclamer de l’attention toute la journée, le risque qu’il 

déclare ensuite une forme d’anxiété de séparation est grand. Ce trouble se manifeste lorsque l’animal est subitement séparé de son maître, même de quelques petites heures. Il se traduit par des miaulements intempestifs, de la malpropreté, un comportement destructeur, un toilettage excessif voire même une perte d’appétit. Pour éviter cela, une période de sevrage sera alors nécessaire, exactement comme pour le jeu. Pensez à ramener crescendo, les vielles habitudes de votre chat. Si possible, prenez congé de lui pendant des minutes. Puis augmentez progressivement votre temps d’absence.

Et n’oubliez surtout pas de l’ignorer à chaque fois 10 minutes avant de partir et 10 minutes à votre retour. En effet, en agissant normalement, comme si de rien n’était, vous ne transmettrez pas votre propre angoisse de partir à votre félin. De fait, vous l’aurez compris, il est indispensable d’éviter les effusions !

4. Installer un refuge

Pour que votre chat ne sente pas la surpopulation menaçante qui sévit dans la maison et ne s’étouffe durant le confinement, il est indispensable de lui installer un refuge, si possible en hauteur. Une pièce confortable où, il pourra de temps à autres s’isoler pour se reposer à l’abri des personnes. Attention toutefois à bien faire passer l’information à tous les membres de votre foyer : si le chat est dans son refuge, interdiction de l’approcher pour éviter de tout gâcher! 

5. Aménager un catio

Un catio n’est autre qu’un espace extérieur pour chat fermé généralement par un grillage. Il peut être installé sur une terrasse, un balcon, dans un jardin et même autour d’une fenêtre. C’est exactement le genre de refuge qu’il faut à votre chat lorsque vous voulez l’isoler par peur d’attaquer le coronavirus. Il peut y rester tout en profitant de l’air et de l’ambiance du dehors. Mieux, dans ce catio bien aménagé, le chat peut se dégourdir les pattes, jouer en profitant du beau temps et en étant bien protégé à la maison. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelle est la différence entre les aliments humides et secs pour chats ?

Combien de temps faut-il pour que deux chats deviennent amis ?