in

Conseils pratiques pour mieux prendre en charge votre animal compagnie…!

Nous aimons nos animaux de compagnie, et pour être un bon parent, nous devons emmener régulièrement nos bébés à fourrure chez le vétérinaire, même si nous sommes conscients que ce ne sont pas toujours des moments de joie. Il s’avère que les vétérinaires ne sont pas non plus toujours ravis de vous voir. Comme peut vous le dire tout professionnel qui s’occupe de parents au quotidien, il arrive que les parents ne comprennent pas ce qu’ils font, et combien ils rendent la tâche difficile aux personnes qui sont là pour les aider. 

Voilà quelques conseils pour mieux appréhender désormais votre présence chez le médecin avec votre animal. 

1. VOUS N’ÉTIEZ PAS PRÊT POUR UN ANIMAL DE COMPAGNIE !

Speak about Lebimber

Intégrer un animal dans la famille s’avère facile dans la théorie mais peut l’être aussi dans la pratique avec un effort minimal. On demande juste de le nourrir, de le caresser de le promener… même si après chaque animal a des besoins différents ; émotionnellement, physiquement et mentalement. Il convient tout d’abord d’écouter et de pouvoir déchiffrer les codes du langage de votre animal pour l’aider à mieux s’épanouir. Les gens oublient de faire des choses comme rechercher la nourriture à leur donner, ou trouver le type d’espace dont ils ont besoin pour être heureux. L’exercice est parfois difficile à faire, mais tous les animaux en ont besoin, certains plus que d’autres. Et surtout, apprenez à lire votre animal ! Sachez comment ils aiment être caressés, quelles sont les friandises qu’ils adorent le plus et surtout comment ils se sentent. Si vous n’êtes pas prêt à faire entrer un animal dans votre vie, vous passerez plus de temps à l’amener chez le vétérinaire ou à nettoyer après un animal malheureux et stressé.

2. ARRÊTEZ D’UTILISER L’INTERNET POUR DIAGNOSTIQUER !

Speak about Lebimber

Il est vrai que l’internet est une source de documentation intarissable. Cependant, il est à utiliser avec modération quand il s’agit de question de survie de votre animal. Ce dernier peut présenter des spécificités qui lui sont propres que peuvent ne pas prendre forcément en compte les généralités des contenus denses que propose le web. 

Au lieu d’essayer de chercher toutes les choses terribles qui pourraient ne pas aller avec votre ami à fourrure, faites attention à eux. Si vous avez des raisons de vous inquiéter, emmenez-les chez votre vétérinaire immédiatement !

3. N’ATTENDEZ PAS !

Speak about Lebimber

Il y’a des cas de figures où il n’est pas recommandé d’attendre. La santé de votre animal doit être une priorité. Par exemple, 

combien de fois vomissez-vous par jour ? Si votre chien ou votre chat vomit plusieurs fois par jour, ou s’il a une diarrhée ou une constipation sévère, c’est qu’il y’a un danger qui le guette, ne le faites pas attendre les secours ! Les vétérinaires préfèrent vous voir entrer et sortir avec un animal heureux pour un petit problème plutôt que de se présenter tôt le matin avec votre animal sur la porte de la mort. Il n’est pas nécessaire de risquer la santé de votre furbaby. Jamais.

4. VOUS N’ÉCOUTEZ PAS !

Nous savons que vous aimez votre téléphone portable, et qu’il est parfois difficile d’arrêter de jouer. Ce n’est pas interdit quand vous êtes seul. Mais 

lorsque vous êtes dans la salle d’examen, tachez de bien écouter le vétérinaire. 

Expliquez lui le problème et laissez le faire son travail. Il ne vous donnera aucune information qui n’est pas importante pour votre proche, et ignorer l’expert ne vous rendra pas service à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les meilleurs chiens pour les chats : 10 races adaptées aux chats

10 conseils pour élever un chat confiant