in ,

Êtes-vous devenu l’esclave de votre chat ?

Cela arrive très souvent à des propriétaires. De mauvaises expériences que les chats font vivre à leurs maitres. Il vous est surement arrivé de penser simplement que votre ami félin a pris le dessus sur vous. Et si ce n’était pas qu’une impression ? Si, consciemment ou pas, votre félin était devenu un véritable tyran ? On le vérifie tout de suite !

1. Votre chat mange mieux que vous

Que votre budget soit serré ou non à la fin du mois, vous préférez vous sacrifier pour offrir à votre chat les boîtes qu’il affectionne tant. Vous vous décarcassez pour lui quel que soit le prix, ce qui vous importe c’est le fait que votre chat soit heureux et qu’il mange ce qu’il y a de meilleur. Après tout, si vous mangez des pâtes et des pommes de terre pendant quelques jours, ça ne va pas vous tuer…

Speak about Lebimber

2. Vous ne bougez pas tant que votre chat dort sur vous

Si votre chat s’est confortablement installé sur vos genoux, sur vos épaules voire même sur votre ordinateur pour piquer un petit sommeil alors qu’il est absolument hors de question pour vous de le déranger. Dans des cas pareils, privilégiez sa volonté, tant qu’il ne décide pas de partir de lui-même, vous pouvez rester figé. Tant pis pour les crampes !

3. Dès que votre chat miaule, vous vous précipitez vers lui

Votre chat l’a bien compris, pour obtenir ce qu’il désire, il lui suffit de vous regarder droit dans les yeux tout en émettant un léger miaulement. Restez à son écoute. Dès qu’il vous alerte, cessez alors immédiatement ce que vous êtes en train de faire pour lui donner ce qu’il demande. Bref, vous accédez séance tenante à la moindre de ses requêtes afin de ne surtout pas le faire attendre !

4. Dans le lit, votre chat est mieux installé que vous

Lorsque vient le moment de se coucher, vous avez pour habitude de vous glisser délicatement dans votre lit tout en faisant bien attention à ne pas déranger votre chat, d’ores et déjà confortablement installé. Eh bien soyez bien élégant avec votre ami, en veillant à ne pas perturber son sommeil paisible quitte même à trouver une petite place qui n’empiètera pas sur son espace.

5. Votre chat a beaucoup (trop) de jouets

Speak about Lebimber

À chaque fois que vous vous rendez dans un supermarché, chez le vétérinaire ou dans une animalerie, vous ne pouvez pas vous empêcher de ramener un jouet à votre félin adoré. Le pire, c’est que, la plupart du temps, il ne montre aucun intérêt pour ces nouveaux joujoux. En revanche, lorsque vous recevez un colis et que vous laissez traîner la boîte en carton, il y a de fortes chances pour qu’il s’amuse comme un petit fou. Comme quoi, ça ne sert à rien de vous ruiner…

6. Vous pardonnez tout à votre chat

Votre chat vous réveille toutes les nuits à la même heure ? Ce n’est pas grave, le pauvre chéri a probablement faim… Il vous griffe lors d’un câlin ? Il ne l’a sûrement pas fait exprès… Il fait pipi sur le lit ? Il n’a pas pu se retenir… Il ramène des animaux morts ? Ce sont des cadeaux que vous ne pouvez pas refuser… Il colle ses fesses contre votre visage ? Il s’agit sûrement d’un message destiné à vous faire comprendre qu’il vous aime… Quoi que fasse votre chat, vous lui trouvez toujours de bonnes excuses. Tout simplement parce que vous aimez tant cette créature innocente.

Speak about Lebimber

7. Vous partagez votre nourriture avec votre chat

Vous savez pertinemment que ce n’est pas bien, mais vous ne pouvez pas vous en empêcher. Dès que votre chat vient vous réclamer un peu du jambon ou du yaourt que vous êtes en train de manger. Eh bien, dites vous que vous êtes obligés dans ce cas, de céder un bout au petit prince.

8. À Noël, vous passez votre temps à ramasser les bêtises de votre chat

Lorsqu’arrive la période des fêtes, vous achetez toujours un joli sapin de Noël. Le problème, c’est que ce joli sapin devient alors le souffre-douleur de votre chat durant tout le temps de son séjour chez vous. En effet, votre félin prend un malin plaisir à grimper dessus et à faire tomber toutes les décorations qui s’y trouvent ainsi que les aiguilles. Résultat : vous passez vos journées à ramasser derrière lui les dégâts occasionnés par sa nouvelle lubie, Soyez juste compréhensif.

Speak about Lebimber

9. Vous culpabilisez à l’idée de le laisser seul

Si, lorsque vous vous absentez de la maison pour vous rendre au travail ou chez des amis, vous passez beaucoup de temps à penser à votre chat et au fait de l’avoir laissé seul. Pire, vous ne pensez qu’à une chose : rentrer au plus vite pour le retrouver. 

Signe que vous lui êtes totalement dévoué. Mais rassurez-vous, il aura probablement passé tout son temps à dormir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mystère autour des yeux du chat

Durée de vie d’un chat : Chiffres clés et records !