in

Les coups de chaleur chez les chats

L’hyperthermie chez les chats
Malgré leur réputation d’animaux du désert, les chats ne tolèrent pas mieux la chaleur que les hommes. Les chats ne font que haleter ou transpirer par leurs coussinets afin de se débarrasser de l’excès de chaleur. Lorsque la température du corps augmente, le chat souffre d’épuisement dû à la chaleur et finit par avoir un coup de chaleur. Si la température corporelle n’est pas abaissée rapidement, de graves lésions aux organes ou la mort peuvent en résulter.

Ce qu’il faut surveiller


Les premiers signes qui indiquent généralement que la chaleur lui cause une certaine détresse (stress thermique) sont les suivants :

Comportement agité lorsque votre chat essaie de trouver un endroit frais
Halètement, pieds en sueur, bave, toilettage excessif pour se rafraîchir
La température rectale est généralement normale à légèrement élevée
Puis, lorsque la température corporelle de votre chat commence à augmenter, les signes d’épuisement par la chaleur deviennent évidents, notamment :

  • Pouls et respiration rapides
  • Rougeur de la langue et de la bouche
  • Vomissements
  • Léthargie
  • Une démarche trébuchante et chancelante
  • La température rectale est supérieure à 105° F
  • La température du corps finira par être suffisamment élevée pour que le chat s’effondre et ait des convulsions ou tombe dans le coma.

Cause principale


Une température ambiante excessive, avec ou sans humidité excessive, et sans accès à une zone ombragée ou à de l’eau fraîche, finira par provoquer un coup de chaleur.

Soins immédiats


  • Si votre chat est trouvé inconscient dans un environnement chaud, faites-le tremper dans de l’eau fraîche (pas froide), en veillant à ce que l’eau ne pénètre pas dans son nez et sa bouche. Placez un sac de glace ou des légumes congelés entre les pattes et emmenez immédiatement votre chat chez le vétérinaire.
  • Si votre chat est encore conscient mais montre des signes d’épuisement dû à la chaleur, emmenez-le immédiatement dans un environnement frais, faites-le tremper dans de l’eau fraîche et laissez-le boire toute l’eau qu’il veut. Ensuite, emmenez-le immédiatement chez le vétérinaire.
  • Si votre chat commence à peine à montrer des signes de stress dû à la chaleur, emmenez-le dans un endroit frais et calme et assurez-vous qu’il a suffisamment d’eau.
  • Si vous pouvez le faire en toute sécurité, vérifiez la température de votre chat avec un thermomètre rectal :

100° à 103° F est normale à légèrement élevée
103° à 104° F est élevé et nécessite une évaluation par un vétérinaire
Une température supérieure à 105° F peut mettre la vie en danger et nécessite des soins immédiats
Soins vétérinaires


Diagnostic

Le diagnostic d’épuisement par la chaleur ou de coup de chaleur est basé sur une température rectale élevée (plus de 105° F) avec des antécédents d’environnement chaud et des symptômes comme ceux déjà décrits ci-dessus. Votre vétérinaire voudra évaluer votre chat pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une fièvre due à une infection.

Traitement

En plus de l’eau fraîche et de la glace comme déjà décrit, le vétérinaire placera une ligne intraveineuse (IV) pour faire couler des liquides froids directement dans votre chat. Cela permettra non seulement d’abaisser la température de votre chat, mais aussi de contrer les effets du choc et de minimiser le risque de dommages aux organes, qui peuvent être provoqués par une température corporelle élevée.

La température de votre chat sera surveillée fréquemment jusqu’à ce qu’elle commence à baisser. Une fois qu’elle aura suffisamment baissé, les efforts de refroidissement seront progressivement interrompus pour éviter un refroidissement excessif (hypothermie). Une température corporelle élevée prolongée peut entraîner des lésions et des défaillances d’organes, en particulier du cerveau. Votre vétérinaire voudra garder votre chat jusqu’à ce que sa température soit stable et qu’il puisse être évalué pour détecter des signes de dommages aux organes.

Autres causes


Un stress excessif, l’anxiété ou l’exercice physique peuvent provoquer une hyperthermie. Les chats au visage court (comme les Persans) ou qui sont obèses ne tolèrent pas bien la chaleur et sont plus susceptibles de développer une hyperthermie.

Vie et gestion


En général, une fois la température stabilisée, aucun autre traitement n’est nécessaire. Il peut s’écouler plusieurs jours avant que des signes de dommages aux organes ne se manifestent. Si votre chat ne semble pas complètement revenu à la normale dans les 2 ou 3 jours, parlez-en à votre vétérinaire. Tout traitement ultérieur prescrit par votre vétérinaire doit être suivi.

Prévention


Veillez à ce que votre chat ait toujours accès à des zones ombragées et fraîches et à de l’eau en abondance. Ne le laissez jamais enfermé dans une voiture sans surveillance, ou dans un endroit où il ne peut pas échapper au soleil ou à la chaleur. Gardez-le à l’intérieur les jours de grande chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi les chats deviennent-ils fous quand ils se voient dans le miroir ?

Protégez votre chat pendant la canicule